Organisation interne

Le bureau de l'Association Communautaire des 3 Rivières est composé de 11 personnes élues par le Conseil d'Administration.

 

Composition du bureau :

 - Président : Serge GARNIER
 - Trésorier : Lucien GUENOT
 - Sécrétaire : Edmond PEIRERA

 

Membres :

Martine ROBIN, Sandrine RONDOT, Claude BERARD, Michel MONTMAYEUR, Daniel LAVEVRE, Georges SOLDATI, Fabrice LECOMBLE, Dominique HUOT.

 

Actuellement, le personnel salarié de la Communauté, se compose ainsi :

 - Responsable (CDI) : Emmanuel LEMOINE
 - Co-responsable et secrétaire comptable (CDI) : Agnès PAQUIS
 - Cuisinier (CDI) : Christophe GUILLEMET

Les locaux

 

L’hébergement :

  • 2 bâtiments (anciennes écoles de MARCILLY SUR TILLE) situés au n°2 et n°4 Grande rue, rénovés par VILLEO  et loués par la Communauté, comprenant 13 logements ( de type T1 au T3 ) ainsi que la cuisine commune et la salle à manger.


  • 3 appartements ( 2 T1 et 1 T2 ) loués par la Communauté à ORVITIS situés dans le lotissement de Maupertuis à  Is sur Tille.

 

Travail :

  • Hangar de 680 m² couvert, mis à disposition par le Conseil Départemental, comprenant le bric à brac et le bureau , sur un terrain de 3 700 m² situé au 13 avenue de la gare à Marcilly sur Tille.

 

Fonctionnement institutionnel

 

La finalité  du projet institutionnel est de réinsérer des personnes en difficulté qui ont besoin, pour un temps, d’être accueillies et hébergées dans un cadre de vie protecteur et socialisant, développant des actions diversifiées et une dynamique communautaire.


Pour certaines personnes, la réinsertion peut se faire au sein de la Communauté, la Communauté devenant un lieu de vie.


Ce projet s’appuie :

1. sur le travail, comme moyen pédagogique

  • Remise au travail avec des rythmes et des horaires.
  • Reprise des acquis existants.
  • Développement des compétences.
  • Stabilité sur le poste de travail.
  • Prise de responsabilité, initiative.
  • Autonomie.
  • Gestion et organisation du travail.
  • Formation.

 

 

2. sur la vie communautaire :

  • Respect de soi et de l’autre.
  • Activité en commun.
  • Soutien.
  • Aides.
  • Vie « familiale », cadre sécurisant.

 

Les personnes accueillies à la Communauté n’ont pas toutes le même vécu, les mêmes capacités, les mêmes habitudes de vie ou de travail. La Communauté doit être un lieu ou chacun puisse pour un temps, y trouver sa place, être reconnu avec ses moyens, ses qualités et ses difficultés.